Organisation

La recherche est aussi l’une des missions fondamentales de l’EPT et est menée à travers le Service Coordination de la Recherche et de l’Innovation Technologique (SCRIT), créé en 2013 par arrêté N° 000041 MESR/EPT/DIR du 02 janvier 2013, avec pour missions, la redynamisation du secteur de la recherche et la promotion de l’Innovation à l’Ecole Polytechnique de Thiès.

Mobilisée sur cet enjeu majeur qu’est la compétitivité de l’EPT et la visibilité de sa recherche et de ses projets en innovation au niveau national et à l’étranger, le SCRIT s’attache:

  • à cibler les efforts de recherche sur des priorités économiques et sociétales définies au plus haut niveau de l’Etat et en concertation avec les autres acteurs de la recherche des autres institutions ;
  • à favoriser la créativité, le décloisonnement, les émergences et les partenariats ;
  • à encourager les interactions entre disciplines ;
  • à intensifier les liens public-privé :
  • et à développer les collaborations internationales en matière de recherche et d’innovation.

—L’EPT est un lieu approprié pour la production et la diffusion de connaissances. —La demande et les inquiétudes de la société concernant l’eau, les énergies, les infrastructures et l’environnement, et les TIC sont de plus en plus fortes. —Dans ce contexte, nous avons créé à l’EPT, des laboratoires de recherche et de formation orientés vers les thèmes susmentionnés ayant une reconnaissance internationale avec pour buts :

  • d’améliorer et d’acquérir de nouvelles connaissances dans ces domaines
  • d’augmenter l’attractivité de l’EPT sur ces thématiques.

Objectifs :

  • Le développement de la recherche afin de produire des connaissances, des théories et des méthodologies permettant de caractériser et de comprendre le fonctionnement des systèmes étudiés;
  • L’encadrement et la formation à la recherche de doctorants;
  • L’animation scientifique de l’EPT;
  • L’implication directe dans les grands programmes de développement en vue de la production des connaissances scientifiques nécessaires.
  • Le Développement de la coopération en matière de recherche (nationale et internationale).
  • La participation à l’effort national afin de faire émerger des unités transdisciplinaires pour l’étude des questions liées au développement durable.
  • L’accueil des étudiants des différentes universités du Sénégal.

Plus value attendue :

  • —Rassemblement dans une dynamique commune des enseignants chercheurs qui se complètent :
    • par les objets d’études,
    • par les champs disciplinaires qu’ils maîtrisent,
    • et par la démarche résolument quantitative s’appuyant sur une approche mécaniste associant géosciences, sciences pour l’environnement et sciences pour l’ingénieur.
  • —La plus-value attendue se situe au niveau scientifique, au niveau de l’animation et de la formation, et au niveau stratégique (en termes de positionnement national et international).

Sur le plan de l’animation et de la formation:

  • la mise en commun de moyens humains et matériels (plateformes logicielles, ordinateurs) et des données (bases de données) va :
  • donner aux laboratoires une capacité accrue à animer, à faire émerger et à identifier des problématiques scientifiques nouvelles;
  • permettre aussi de proposer une offre de formation complémentaire encore plus attractive en s’appuyant sur le savoir-faire et l’expérience de L’EPT et de ses partenaires.